Fabrication additive

Fabrication additive : quelle technologie choisir pour réaliser son prototype ?

Se lancer dans un nouveau projet pour la conception de pièces en plasturgie nécessite de passer par une phase de prototypage. Une réflexion sur le couple matériau/technologie doit être menée très tôt pour définir la meilleure association pour la conception de vos pièces. 

Composée de plusieurs technologies, la fabrication additive offre de nombreuses possibilités pour le prototypage. On distingue principalement trois technologies :

  1. Les technologies à base de poudre;
  2. Les technologies à base de résines photosensibles;
  3. Les technologies à extrusion.

Le point sur les caractéristiques propres à chaque technologie avec notre expert fabrication additive.

 

1. Les technologies à base de poudre (SLS)

Les technologies SLS (Selective Laser Sintering - frittage de poudre) proposent un choix de matériaux limités (les polyamides et quelques matériaux flexibles notamment).

Elles sont surtout adaptées à la production de pièces en série (avec une capacité de production atteignant les 7L/h) et permettent de donner de la complexité à une pièce. Ce n’est pas forcément la meilleure solution pour répondre à des besoins du prototypage.

Télécharger le guide d'introduction à la fabrication additive pour la plasturgie

2. Les technologies à base de résines photosensibles

Les technologies à base de résines photosensibles (type SLA, DLP) utilisent des résines liquides photopolymérisées avec un laser. Ces résines permettent d’obtenir de belles surfaces et différents aspects : elles peuvent être aussi bien transparentes que multicolores.

Ce type de technologie possède un coût très élevé et le choix des matériaux est limité, ce qui peut être un frein à la conception du prototype.

 

3. Les technologies à extrusion (FDM)

Enfin, la famille des technologies à extrusion (FDM) s’appuie sur le dépôt de fil ou de granulés, comme c’est le cas pour le freeformer d’ARBURG, pour créer des pièces de qualité. Il sera possible d’obtenir des nuances de thermoplastiques que l’on retrouve pour d’autres procédés comme l’injection thermoplastique ou le thermoformage.

Ce type de technologie a l’avantage de proposer un coût relativement faible et est compatible avec une grande liste de matériaux, ce qui la rend abordable pour des applications de prototypage.

diagramme technologie fabrication additive

Conclusion

Si les technologies de fabrication additive permettent de répondre à des besoins spécifiques pour la conception de pièces, toutes ne sont pas adaptées au prototypage. En effet, on préférera souvent les technologies à extrusion pour la disponibilité des matériaux et leurs coûts relativement faibles.

Vous souhaitez en découvrir plus sur les possibilités de la fabrication additive ? Les experts IPC ont rédigé un guide complet sur le sujet. Téléchargez-le dès maintenant !

Guide fabrication additive pour la plasturgie

0 comments on “Fabrication additive : quelle technologie choisir pour réaliser son prototype ?

S'ABONNER

Saisissez votre adresse mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification à chaque nouvel article.

Prochains événements

Dernièrement sur notre chaîne Youtube