Économie circulaire ACV éco-conception

La recyclabilité des produits manufacturés dans un contexte d'économie circulaire : ce qu’il faut retenir

Dans le contexte d’économie circulaire, la recyclabilité des produits manufacturés et notamment des produits plastiques, est une question de première importance pour les industriels. Celle-ci dépend de critères technico-économiques et nécessite une évaluation approfondie, grâce à l’analyse du cycle de vie et à la mise en place d’essais de recyclabilité.

 

Atteindre les objectifs de recyclage fixés par la législation

La législation européenne porte à 50% l’objectif de recyclage pour les emballages plastiques d’ici 2025 et à 55% d’ici 2030 (directive 2018/852). Par ailleurs, la directive SUP interdit désormais certains plastiques à usage unique comme les pailles et les couverts.

En France, la législation concernant les emballages plastiques est particulièrement ambitieuse. La récente loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (loi AGEC) prévoit ainsi :

  • La fin des emballages uniques d’ici 2040 ;
  • 100% de plastique recyclé d'ici 2025 ;
  • Un taux minimal d’incorporation de matières plastiques recyclées (MPR) ;

Quelles obligations en termes de recyclabilité pour les plasturgistes ?

Depuis la publication du décret 2021-517 relatif à la réduction, la réutilisation, le réemploi et le recyclage des emballages en plastique à usage unique (décret 3R), les objectifs se précisent.

En matière de recyclabilité, la totalité des emballages en plastique à usage unique qui seront mis sur le marché devra répondre à des critères stricts :

  • Être recyclables ;
  • Ne pas perturber les chaînes de tri ;
  • Ne pas comporter de substances ou éléments susceptibles de limiter l’utilisation de matériaux recyclés 1. ;

L’importance d’anticiper les futures obligations en termes de recyclabilité

S’il existe encore peu de contrôles ou de sanctions, les plasturgistes doivent mettre en œuvre au plus tôt les actions permettant d’améliorer la recyclabilité, qu’il s’agisse d’emballages ou d’autres produits.

En effet, les réglementations vont continuer d’évoluer et les objectifs se préciser dans les années à venir.

Par exemple, des taux obligatoires d'utilisation de matériaux recyclés et des taux de recyclabilité des produits vont ainsi être progressivement imposés et de nouveaux décrets vont apparaître.

 

Le rôle du consommateur dans le contexte d’économie circulaire


Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés aux questions d’économie circulaire, tout particulièrement en ce qui concerne les plastiques. 


Par ailleurs, les industriels ont intérêt à anticiper les réglementations pour ne pas se retrouver pris de court. Ils ont tout à gagner à aller au-delà de la réglementation, en adoptant des démarches globales de type RSE et en généralisant l’écoconception à l’ensemble de leurs produits.

 

 

 

économie circulaire en plasturgie

Comment évaluer la recyclabilité des produits plastiques pour anticiper les futures obligations ?

Les industriels ont plusieurs outils à leur disposition pour améliorer la recyclabilité de leurs produits ou emballages plastiques.

Mettre en évidence le bénéfice du recyclage par l’analyse du cycle de vie (ACV)

En tant que principal outil d’évaluation de l’impact environnemental des produits, l’ACV permet de mettre en évidence de manière chiffrée le bénéfice qu’il y a à intégrer des boucles de recyclage.

 

L’ACV est désormais incontournable et l’écoconception des produits est en train de devenir obligatoire,

les industriels concernés par les filières REP étant tenus d’intégrer cette démarche.

 

Comment améliorer la recyclabilité ?

Pour améliorer la recyclabilité, quatre types d’actions peuvent être mises en place :

  • Passer à des monomatériaux et changer de matière première ;
  • Intégrer un taux de matière plastique recyclée (MPR) ;
  • Vérifier que ces changements au niveau du matériau n’altèrent pas les propriétés du produit ;
  • Valider que la recyclabilité est améliorée en passant par une étape de certification ;

Conclusion

Engager une démarche d’amélioration de la recyclabilité va au-delà de la simple réponse aux exigences réglementaires. Il s’agit de se conformer aux évolutions de la société en matière d’économie circulaire et donc d’anticiper les questions relatives à la fin de vie des produits.

IPC a développé différents outils pour aider les industriels dans cette démarche :

 

Outil de pré-évaluation de la recyclabilité de mon produit industriel

 

Sources :

1. https://www.ecologie.gouv.fr/strategie-3r-emballages-en-plastique-usage-unique

 

0 comments on “La recyclabilité des produits manufacturés dans un contexte d'économie circulaire : ce qu’il faut retenir

S'ABONNER

Saisissez votre adresse mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification à chaque nouvel article.

Prochains événements

Dernièrement sur notre chaîne Youtube