économie circulaire

Les enjeux de l’écoconception des emballages pour les industriels

En France, les emballages représentent 40 % de la production de l’industrie plastique et un volume de déchets conséquents. Découvrez comment l’écoconception permet de réduire leur impact environnemental.

 

Qu’est-ce que l’écoconception ?

On appelle écoconception, l’approche qui consiste à “intégrer les questions environnementales depuis la conception d’un produit ou d’un service, sur l’ensemble des étapes de son cycle de vie“

Selon l’ADEME, la démarche d'écoconception des emballages s’appuie principalement sur :

  • l’amélioration de la recyclabilité ;
  • la réduction de la quantité de matière d’emballages ;
  • une sensibilisation des consommateurs ;

 

Les bénéfices de l’écoconception des emballages

L’écoconception n’est pas une démarche linéaire, c’est une démarche d’amélioration continue qui a pour but de réduire progressivement l’impact environnemental de l’entreprise qui la met en œuvre. À ce titre, les bénéfices ne sont pas uniquement environnementaux.

Bénéfices pour l’économie

La démarche d’écoconception s’inscrit dans une logique globale d’économie circulaire locale.

Dans une démarche d’écoconception, les distances parcourues en transport doivent être les plus courtes, sur l’ensemble de la chaîne de valeur, de façon à favoriser l’économie locale, tout en réduisant le bilan carbone.

Ainsi, il n’y a aucun sens à envoyer au recyclage à Biarritz, un pot de yaourt usagé qui serait collecté en Bretagne.

Bénéfices pour les industriels

Pour l’entreprise qui la met en œuvre, la démarche d’écoconception représente indéniablement un atout commercial, car elle apporte de nouvelles opportunités en termes de stratégie marketing.

Par ailleurs, l’écoconception d’un emballage se traduit souvent par la réduction du volume de déchets et l’augmentation de leur recyclabilité. Là aussi, le bénéfice est double :

  • à court terme, les barèmes d’éco contribution fixés par CITEO sont incitatifs. Ainsi, l’industriel a tout intérêt à faire de l’écoconception pour améliorer la recyclabilité de son emballage pour ne pas avoir de malus économique, voire bénéficier d’un bonus ;
  • sur le long terme, l’intérêt est d’améliorer la qualité de la matière première recyclée (MPR). Plus il y a d’objets éco conçus, moins il y a de mélange de matières et plus il est simple de les recycler : c’est un cercle vertueux.

 

Comment mettre en place l’écoconception d’un emballage ?

L’écoconception, une pratique normalisée

L’écoconception est une pratique encadrée par les normes du management environnemental et en particulier :

  • ISO/TR 14062:2002 : Intégration des aspects environnementaux dans la conception et le développement de produit
  • NF EN ISO 14006 : Lignes directrices pour intégrer l'écoconception
  • Série ISO 14040 - Analyse du cycle de vie

Les outils de l’écoconception

Historiquement, l’écoconception repose sur la mise en application d’une méthode en quatre étapes : l’analyse de cycle de vie (ACV).

L’ACV consiste à effectuer le bilan des entrants (consommations) et des sortants (émissions et déchets) et à quantifier leur impact environnemental. Il s’agit de l’outil le plus exhaustif et le plus précis, mais également le plus complexe à utiliser.

Concernant l’écoconception des emballages, des outils plus simples et plus intuitifs ont depuis été développés.

Vers quel interlocuteur se tourner ?

L’écoconception est une démarche rigoureuse qui s’appuie sur des données scientifiques. Par conséquent, le principal interlocuteur dans votre démarche d’écoconception doit rester l’éco organisme en charge de la filière REP qui vous concerne. Pour la filière “emballages ménagers”, les deux principaux acteurs sont Adelphe et CITEO.

Si vous souhaitez développer un nouveau packaging, des comités d’experts tels que le COTREP (pour les plastiques) ou le CEREC (pour les cartons) peuvent vous apporter leur avis technique.

La responsabilité élargie des producteurs (REP)

Le principe de pollueur-payeur s’exprime actuellement en France, comme en Europe, sous la forme d’une responsabilité élargie du producteur (REP), un dispositif impliquant les acteurs économiques qui mettent sur le marché des produits générant des déchets.

 

Conclusion

L’écoconception des emballages est une pratique nécessaire à la mise en place d’une économie circulaire. Si vous désirez une formation à l’écoconception des emballages plastiques, n’hésitez pas à vous rapprocher de CT-IPC.

Nous organisons prochainement un webinaire complet sur l'économie circulaire pour l'industrie. Vous pouvez vous inscrire dès à présent.

Webinaire : l'économie circulaire pour la plasturgie

0 comments on “Les enjeux de l’écoconception des emballages pour les industriels

S'ABONNER

Saisissez votre adresse mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification à chaque nouvel article.

Prochains événements

Dernièrement sur notre chaîne Youtube