Économie circulaire Innovation

Recyclabilité des produits plastiques : les questions à se poser pour intégrer une démarche d’économie circulaire

Mon produit ou emballage est-il recyclable ? La réponse à cette question est loin d’être évidente, car la recyclabilité de vos produits plastiques dépend de nombreux critères. Voici les principales questions auxquelles il vous faudra répondre pour évaluer la recyclabilité.

Mon produit rentre-t-il dans une filière de recyclage ?

Les filières REP traduisent la mise en application du principe pollueur-payeur. La collecte et la fin de vie des produits qui rentrent dans le cadre de ces filières REP sont donc sous la responsabilité du fabricant ainsi que de l’ensemble des acteurs économiques de la filière.

Cette première question est donc primordiale, de par son aspect réglementaire.

La recyclabilité de l'emballage du produit

 

Mon emballage est-il composé principalement de plastique (en poids) ?

Une fois que le produit arrive en centre de tri, il est primordial de s’assurer que le produit rentre dans le bon flux de recyclage.

Exemples : 

  • Les emballages ou les objets qui ont une grande surface imprimée sont souvent mal identifiés ;
  • Les produits emballés qui contiennent une manchette en carton sur l’emballage plastique posent également problème ;

 

La surface de votre emballage est-elle composée d'au moins 50% de plastique ?

Pour être considéré comme un « emballage plastique », vis-à-vis du flux de recyclage, un emballage doit contenir au moins 50 % de plastique, en surface.

En dessous de ce taux, il ne sera pas envoyé dans un flux plastique et ne sera pas recyclé.

La recyclabilité du produit

 

Mon produit est-il monomatériau ?

Les multimatériaux posent de nombreux problèmes que ce soit lors du recyclage ou du tri. Par exemple, un produit composé d’une matière extérieure différente de l’intérieur sera mal identifié lors du tri et risque de se retrouver dans un mauvais flux de matière, même si le matériau extérieur ne représente qu’un faible pourcentage en poids.

Les différents éléments qui composent le produit sont-ils dissociables ?

Si le produit est constitué de plusieurs matériaux, la recyclabilité repose aussi sur la possibilité de séparer les différentes composantes du produit. C’est une question récurrente en ce qui concerne les emballages, car les opercules et les barquettes sont souvent constitués de matériaux différents.

 

1. Liste complète des filières existantes : www.ecologie.gouv.fr/cadre-general-des-filieres-responsabilite-elargie-des-producteurs

 recyclabilité des produits en plasturgie

Vous pouvez améliorer le caractère dissociable de votre produit,
en
appliquant la démarche d’écoconception.

 

Les matières utilisées sont-elles recyclables ?

C’est une évidence : pour être recyclable, un produit doit être composé de matières recyclables. Les matières plastiques recyclables les plus courantes sont le PE, le PP et le PET.

Mon produit contient-il des encres ou des colles ?

Si les colles et les encres sont couramment employées pour l’étiquetage des produits : 

  • Leur utilisation doit être limitée et les quantités optimisées, comme le préconise l’ADEME ;
  • Les substances choisies doivent avoir un impact limité sur l’environnement ;
  • En ce qui concerne les encres, il est conseillé de limiter le nombre de couleurs ;
  • Elles ne doivent pas perturber le process de recyclage ;

 

Mon produit contient-il des composants métalliques ?

Qu’il s’agisse d’emballages alimentaires ou de n’importe quel autre produit plastique, la présence de métal dans le flux de déchets est toujours néfaste. En effet, même si elles sont présentes en faible quantité, les particules métalliques :

  • Perturbent le broyage ;
  • Ont tendance à boucher les extrudeuses ;
  • Usent les machines ;

 

Y a-t-il présence d'aluminium ou de noir de carbone ?

Ces substances sont problématiques pour les centres de tri, car elles bloquent le spectre infrarouge, le tri optique devenant impossible.

Améliorer la recyclabilité avec IPC

Vous vous posez des questions sur la recyclabilité de votre produit plastique en fin de vie ?

IPC vous propose un accompagnement sur mesure 


Autres scénarios de fin de vie

La possibilité de recycler votre produit en fin de vie n’est pas la seule option, car la réutilisation et le réemploi sont aussi au cœur de l’économie circulaire.

Mon produit peut-il être réutilisé ou réemployé ?

Dans la loi AGEC, la réutilisation et le réemploi sont des scénarios de fin de vie prioritaires, qu’il s’agisse d’emballages ou de produits. Ces scénarios sont à prendre en compte dès la conception de votre produit, au même titre que la recyclabilité.

  • Réemploi : consiste à donner une seconde vie identique au produit, sans passer par la case « déchet » ;
  • Réutilisation : implique des opérations de nettoyage et de réparation d’un produit devenu déchet ;

Pour qu’il soit réemployé, votre produit ne doit pas être pollué et il doit être facilement nettoyable pour être réutilisable.

 

Si mon produit n’est pas recyclable, est-il biodégradable ?

Le caractère biodégradable est une caractéristique intéressante, notamment pour les produits à usage unique. Concevoir des produits utilisant des matières biodégradables peut donc aussi être une solution, dans certains cas.

Vous souhaitez améliorer la recyclabilité de votre produit ou d’un emballage ? Faites appel à IPC pour bénéficier d’un accompagnement sur mesure.

 

 

Outil de pré-évaluation de la recyclabilité de mon produit industriel

 

0 comments on “Recyclabilité des produits plastiques : les questions à se poser pour intégrer une démarche d’économie circulaire

S'ABONNER

Saisissez votre adresse mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification à chaque nouvel article.

Prochains événements

Dernièrement sur notre chaîne Youtube